top of page

Le CESU préfinancé : le dirigeant a-t-il droit ?



Le chèque emploi service universel (CESU) permet de rémunérer la plupart des travailleurs à domicile (femme de ménage, garde d'enfants, baby sitting, jardinier, etc.).

Le CESU préfinancé permet à un employeur de co-financer ces titres de paiement.

Les chefs d'entreprise peuvent aussi bénéficier du CESU préfinancé.



Qui peut bénéficier du CESU préfinancé ?


Le chèque emploi service universel (CESU) préfinancé peut bénéficier à tout salarié travaillant dans une entreprise l'ayant mis en place.


Depuis 2007, les dirigeants d'entreprise (gérants, entrepreneurs individuels, président de SAS, etc.) peuvent eux-aussi recevoir des Cesu préfinancés par leur entreprise. A condition toutefois que l'ensemble des salariés bénéficient de la même aide accordée selon les mêmes modalités.


Dans les entreprises qui n'emploient aucun salarié, notamment les entreprises individuelles, les dirigeants peuvent s'octroyer des Cesu préfinancés sans aucune autre condition que celles fixées pour l'exonération fiscale et sociale.


Le CESU préfinancé : quels avantages pour l'employeur ?


Le CESU préfinancé présente les avantages suivants pour l'employeur qui le met en place :


  • il correspond à un complément de rémunération exonéré de charges sociales dans une limite de 1 830 € par salarié et par an.

  • il permet à l'entreprise qui le co-finance de bénéficier d'un crédit d'impôt de 25% de sa contribution financière.

  • Il facilite la vie quotidienne des salariés en les déchargeant de certaines tâches et les rendent ainsi plus disponibles sur leur lieu de travail.

  • il permet d'améliorer l'image de l'entreprise et d'attirer ainsi les talents tout en fidélisant les collaborateurs.


Le CESU préfinancé : quels avantages pour le bénéficiaire ?


Le bénéficiaire du CESU co-financé par l'entreprise qui l'emploi, bénéficie également de différents avantages :

  • Possibilité de bénéficier d'une réduction ou d'un crédit d'impôt pouvant atteindre la moitié des sommes versées (salaires + cotisations sociales) dans la limite d'un plafond de 12 000 €.

Comments


Posts récents
Archives
bottom of page