Prime exceptionnelle à l'embauche en apprentissage.


Le gouvernement a présenté le 23 juillet 2020 un vaste plan destiné à favoriser l'emploi des jeunes.

Nous mettons ici l'accent sur l'aide unique à l'embauche post COVID-19.

Dans son plan, présenté le 23 juillet 2020, "1 jeune, 1 solution", permettant d'éviter que les jeunes pâtissent des conséquences de la crise du covid-19, le Gouvernement a crée une aide forfaitaire et temporaire pour l'embauche d'un jeune en apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Pour l'embauche d'un jeune en apprentissage.

L’aide étatique sera de 5 000 € pour l’embauche en apprentissage d’un jeune de moins de 18 ans ; et de 8 000 € pour l’embauche d’un apprenti de plus de 18 ans.

L’aide exceptionnelle sera versée :

  • Pour les contrats préparant un diplôme ou un titre de niveau master, ou inférieur

  • Pour les contrats signés entre le 1er juillet 2020 et 28 février 2021

  • Sans condition sur le nombre d’apprentis

  • Pour les entreprises de moins de 250 salariés, sans conditions

  • Pour les entreprises de plus de 250 salariés, à condition de ne pas être assujetti à la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA)

  • Les entreprises du secteur public non industriel et commercial ne peuvent pas prétendre à cette aide

À NOTER :

Pour bénéficier de la prime, l’entreprise n’a aucune démarche à faire en dehors de l’envoi du contrat à son opérateur de compétences (OpCo) de référence.

Téléchargez le guide complet sur l'aide exceptionnelle et le plan de relance de l'apprentissage en cliquant sur le lien : guide complet

Pour l'embauche d'un jeune en contrat de professionnalisation.

L’aide sera également de 5 000 €, ou 8 000 €, en fonction de l’âge de l’alternant. Elle sera versée :

  • Pour les contrats préparant à un diplôme ou un titre de niveau licence professionnelle ou inférieur

  • Pour les contrats signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021

  • Pour les entreprises de moins de 250 salariés, sans conditions

  • Pour les entreprises de plus de 250 salariés, à condition d’atteindre un seuil défini de contrats favorisant l’insertion professionnelle (apprentissage, contrats de professionnalisation, VIE, CIFRE) dans leurs effectifs en 2021​

N'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.

Posts récents
Archives