Crédit immobilier : la baisse continue au mois de mai.


Les taux des crédits immobiliers n'ont jamais été aussi bas depuis l'après-guerre. La baisse s'est accélérée depuis ces dernières années. Leur niveau a ainsi été divisé par plus de 3 depuis le début des années 2000.

La baisse des taux a bénéficié à toutes les catégories de prêts, même aux durées les plus longues.

La durée des prêts bancaires accordés est stable. Elle s'établit en mai à 211 mois en moyenne, au même niveau que le mois précédent.

Dans le même temps, la hausse du coût des opérations se poursuit à un rythme soutenu (+ 3 % sur les 5 premiers mois de l'année, +2,3 % en 2015). Le coût de l'investissement s'établit en mai à 3,95 années de revenus (contre 3,87 années de revenus un an auparavant), alors que le revenu de emprunteurs progressent nettement moins vite (+ 0,9 % sur les 5 premiers mois, + 1,2 % en 2015).

Parallèlement, après trois années de recul, le niveau de l'apport personnel progresse de nouveau (+ 2,2 % sur les 5 premiers mois, - 6,6 % en 2015).

Ces très bonnes conditions de crédit font que l'indicateur de solvabilité se situe ainsi à un de ses niveaux les plus élevés constaté depuis le début des années 2000.

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Posts récents
Archives